Faut arreter le délire : park « en plastique »

by

Après avoir croqué le cerveau de plus d’un élu et d’autant d’associations en manque de parks la société 3R s’offre le soutient d’un article dans la presse locale…
Ce serait drôle si ce n’était aussi tragique. Dire que pour le prix de leur daube on peut avoir un vrai park (en béton ou en bois pour l’indoor).

    Messieurs les élus

: ce genre de module doit uniquement être réservé aux évènements (park temporaire) et ne doit en aucun cas se retrouver sur une installation fixe digne de ce nom !
A lire ici, évidemment les commentaires pleuvent…

copier coller de l’article et des commentaires au cas où la page disparaitrait :

—————————————————————-
multisport La PME présente ses équipements aux maires et aux collectivités.

Quel est le point commun entre Nice, ville de 380.000 habitants, et Le Verger, commune de la métropole rennaise de 1.300 âmes ? Toutes deux ont fait appel à 3R Factory pour se doter d’un équipement sportif à la mesure de leurs envies. Elles ont ainsi rejoint les 200 clients référencés par cette société, basée à Vannes (Morbihan), qui emploie une dizaine de salariés pour quelque 700.000 euros de chiffre d’affaires réalisés notamment dans la fabrication et l’installation de « skateparks. »

Née en 1999 de la volonté de deux passionnés de glisse, 3R Factory est passée, en moins de dix ans, de l’organisation d’événements à la fabrication d’équipements. « Le fait de proposer les deux est un plus », estime Christian Richez, cogérant de la PME, qui aime faire l’éloge du système D : cela a permis à la société de développer « une structure en aluminium soudée plus solide et idéale pour la pratique des disciplines du freeride », autrement dit de balades hors des sentiers tracés ou battus.

devis sur internet

La PME s’est lancée dans la fabrication d’équipements multisports modulaires, en location ou non, qu’elle présente au Salon des maires et des collectivités qui se tient à partir d’aujourd’hui au Parc des expositions de la porte de Versailles, à Paris. Parallèlement, 3R Factory commence à proposer des devis sur Internet. C’est aussi sur la Toile que Christian Richez et son associé, Jean-Pierre Coquerie, comptent pour mener à bien leur projet 3Riding, afin d’y créer une communauté de passionnés. En 2009, 3R Factory veut faire avancer son projet 3R Camp, pôle d’entraînement pour les sportifs de haut niveau en vue de compétitions comme les Jeux olympiques de Londres en 2012. Anne-Laure Grosmolard, à Vannes
—————————————————————-
Commentaires :
*

ABC SKATEPAK a écrit le 03/12/2008 à 11:57 :
o

Bonjour, Il est clair que cet article manque considérablement d’investigation. On ne peut pas mettre en valeur une telle entreprise qui a 20 ans de retard. Messieurs les élus ou décideurs, regardez autour de vous en Europe et même en France, partout poussent de vrais skateparks qui répondent à la pratique moderne du skate (Lille, valenciennes, courtrai, anvers, marseille, annecy, St Jean de Luz, Paris avec epg 18…..). Le modulaire est une vraie catastrophe dans tous les points de vues: hyper dégradable, très bruyant (quoiqu’en disent les commerciaux de 3R et consoeurs), inadaptés, voire très dangereux. Si effectivement, vous voulez dépenser dans l’argent des contribuables inutilements, votez 3R. Vous aurez le droit à des jeunes mécontents, des riverains agacés et des concitoyens frustrés. Mlle Grosmolard, je vous invite à vous renseigner mieux. N’hésitez pas à nous contacter, nous sommes une association de pratiquants qui roulons depuis plus de 20 ans. Nous informons gratuitement les élus sur ce qu’est un VRAI skatepark. Sylvain pour ABC skatepark

*

Basque en colère a écrit le 03/12/2008 à 12:12 :
o

Quelle bande d’ecrocs ceux la, le skatepark d’Anglet est une honte tant par son prix que ses modules.Ces gens ne sont jamais montés sur un skateboard, juste là pour faire de l’argent

*

coinkoin ! a écrit le 03/12/2008 à 14:40 :
o

Vos remarques sont sûrement fondées (quoique par expériences (y’a pas que vous !), même en béton, un park peut être laissé à l’abandon, ou devenir un lieu tout autre que celui du riding)… Je viens de visiter votre site… Par contre, je ne crois que c’est ainsi que l’on fait avancer les choses ! Le ton de votre réponse ne donne pas envie ! ABC et Monsieur le basque ! Posez les armes ! nos sports souffrent suffisamment d’une mauvaise image si c’est pour en rajouter une couche aux yeux de tous ! 20 ans de pratiques… Donc vous devez avoir dans la trentaine… Moi aussi comme Christian RICHEZ (vice champion du monde 1991/BMX rampe) ! Allez on jette la hâche de guerre et on fait avancer les choses !

*

Oliver a écrit le 03/12/2008 à 14:40 :
o

En tant que skater avec plus de 20 ans de pratique, je tiens à confirmer les autres commentaires : les équipements modulaires sont une catastrophe. Ils sont adaptés à de l’événementiel, PAS DU TOUT pour un skatepark permanent. Un vrai skatepark doit être en béton, surtout en extérieur. De plus comme ils le disent eux-mêmes sur leur site, les dirigeants de 3R sont des passionnés de BMX, ce qui ne leur donne aucune compétence en matière de skateboard. Demande-t-on à un rugbyman d’entraîner une équipe de foot ?

*

humfred a écrit le 03/12/2008 à 16:59 :
o

je suis d’accord pour dire que les parks modulaires sont bidons.. Pas d’accord du tout pour dire que « nos sports souffrent d’une mauvaise image », aujourd’hui on nous vend kinder,lessive et autre gel pour les cheveux avec cette même mauvaise image.. Il y a des shops et des événements un peu partout. Maintenant, je vous mets au défi de vendre un skatepark en Belgique, en Allemagne, en Angleterre, n’importe où vous le voulez. Sérieusement, ouvrez les yeux, même les chinois se sont mis au béton.

*

Ouafouaf ! a écrit le 03/12/2008 à 17:03 :
o

Coinkoin !, pouvez-vous décrire la mauvaise images de nos « sports », et expliquer en quoi ABC y contribue dans son post ? Vous devriez vous être rendu compte qu’ABC a une réelle dévotion envers le skateboard. Il est donc conscient qu’en s’énervant et en disant des idioties il ne peut que faire régresser ses idées, et en conséquence il pèse le pour et le contre dans chaque débat, et ne fait que des « attaques » solidement fondées. « On fait avancer les choses » -> De quelle manière ? Personnellement je pense de façon réaliste que les skateparks à modules ont atteint leurs limites. Il est extrêmement rare d’en voir dans n’importe quel magazine de skateboard, européen ou américain, à l’inverse des skateparks en béton, logiquement très prisés. De plus aucun skatepark à module ne peut prétendre à une place dans le top des 50 meilleurs skateparks mondiaux, c’est un fait avéré. Il suffit de voir où voyagent les skaters lorsqu’ils recherchent les meilleurs skateparks en Europe. Les destinations sont très classiques, comme les environs de Bilbao, dans le pays basque espagnol, qui regorgent de skateparks en béton de qualité mondialement connus comme celui d’Algorta, ou Anvers, en Belgique, qui a déjà fait une couverture de magazine malgré sa courte vie. Brixlegg, Courtrai, Bologne, ou Malmö peuvent s’ajouter à cette liste. Il se trouve de plus que tous leurs fabricants sont des pratiquants de skateboard endurcis, et certains le sont à un très haut niveau.

*

christian de 3R skateparks a écrit le 03/12/2008 à 17:05 :
o

bonjour et merci olivier, merci sylvain qui nous avez montré que le monde du freeride ne semblait régie que par le béton. c’est une vision intéressante et pas la seule, selon moi. Je serai content de partager notre expérience avec la vôtre sur la thématique d’un skateparks. le modulaire est préconiser par les pratiquants eux mêmes dans bon nombre de cas. (regardez le park de pessac, de bordeaux entre autres, ils n’ont pas été concidéré par les pros eux-mêmes comme dangereux. Peut-être faut il accepter que le monde du skatepark peut disposer aussi bien de modules skateparks, et béton. saviez-vous que sur le 3R camp notre belle base de loisir nous disposerons d’un park en béton (ahhhhh ça va vous plaire j’en suis sur, nous vous consulterons mêmes puisque vous donner gratuitement des conseils) nous restons très ouverts à vous écouter à apprendre de vos longues expériences de fabrication de skateparks. très bonne journée et merci pour les bons conseils christian Richez responsable 3R skateparks depuis 1999 ps : chacun des skateparks comme pessac a été dessiné et validés par les pratiquants eux-mêmes, le saviez-vous ?

*

Guillaume a écrit le 03/12/2008 à 17:07 :
o

Les skateparks modulaires sont un vrai fléau pour le skateboard français… Des skateparks de ce type, à l’abandon, j’en connais par dizaines… Des gamins qui ont arrêté le skateboard à cause de ce genre de parks.. bien plus encore… Heureusement les choses sont en train de changer… Pourtant certains s’accrochent.. C’est tout de monde honteux d’utiliser l’incrédulité et le manque de connaissance des maires et autres élus pour les arnaquer avec ces pseudos skateparks. Les élus pensent bien faire, et pourtant les jeunes sont systématiquement déçus… A la grande joie du porte monnaie de ces messieurs…

*

bad professor a écrit le 03/12/2008 à 17:07 :
o

http://www.teampain.com

*

Drakkars a écrit le 03/12/2008 à 18:21 :
o

Mr christian de 3R skateparks. Merci de votre réponse…….. Cependant il y aurais beaucoup de choses à redire au sujet des skatepark modulaires : – Bordeaux : en l’état actuel de nombreux problèmes sont apparus au niveau de l’assemblage des modules (plaques non jointives,corners qui se décollent de la sous-couche, structures branlantes (que ce soit sur l’aire de cascade ou au niveau des bowls)….. Il faut noter que ces défauts sont apparus trés rapidement !!!!!! (en moins d’un an) et qu’ils ne sont plus corrigés à l’heure actuelle. – Anglet (une de vos réalisations phares à ce qu’il paraît !!!!!!!). là ce n’est plus de la rigolade,mais de l’escroquerie pure et simple ….. Quelques malheureux modules soit : un quarter à 1m80, une pyramide à 3 faces d’1m de haut, une table , un curb , et je crois une barre à slide à 10 cms du sol …. et tout celà compris dans un budget de 900000 ? environ …. Il me semble que la part destinée aux modules était de 40000 ?, ce qui est encore beaucoup pour le lot ……. pour la préconisation des modules aux pratiquants,il faut voir les pratiquants qui sont recrutés pour cette consultation,pratiquants souvent ignorants que d’autres réalisations existent en dehors du catalogue des fabricants de module. Ce qui serait bon,si vous êtes réellement un pratiquant passionné, ce serait que vous mettiez des exemples de réalisation en béton ou des exemples de projets avec une notion de devis à proposer aux mairies …. Quitte à sous-traiter à une entreprise de BTP locale mais en gardant la maitrise d’ouvrage avec un suivi journalier du chantier. Vous pouvez vous inspirer de l’exemple du prado à marseille où Mr Collinet a assuré le suivi du chantier du début à la fin des travaux …..

*

Timothée a écrit le 03/12/2008 à 18:22 :
o

Pardon, je skate depuis 6 ans, je voudrais savoir ce qu’est le « freeride » ? J’ai essayé une traduction mais je ne pense pas que ce soit ça… Sylvain n’en a pas parlé… Le skatepark en béton du 3R camp, il ressemblera à celui de Malmö puisqu’il promet d’être « révolutionnaire » ? Ou tout simplement à celui de Courtrai ? Il y aura de la margelle en haut des courbes ? Un skatepark en béton 3R, ça promet ! Pensez-vous que les monocycles apportent quelque chose dans un endroit construit pour une discipline non-issue du cirque ? Notons aussi qu’en tant que skaters, pas mal de nous a été forcé de mettre les mains dans le béton par manque de lieux de pratique adaptés, après avoir, bien sûr, participé à la construction de mini-rampes en bois dans son propre jardin ou celui d’amis. Notre « longue expérience » dans la fabrication de skateparks n’est donc pas totalement ironique. De plus, je connais beaucoup de pratiquants qui grimacent de dégoût lorsqu’ils entendent parler de vos fameux « lanceurs ». Une courbe est un quaRter, et non pas un « quater ». Cela s’explique par le fait qu’un quarter est un quart de fullpipe (en forme de tube). Le park de Bordeaux, désolé j’y ai été (sur ma route vers Bilbao), autant le dire tout de suite on sent les erreurs de design et de construction au fur et à mesure qu’on le parcourt. Seule sa grande taille permet de l’apprécier. Les pratiquants vous demandent du modulaire, ont-ils le choix ? La vraie question est là. Ont-ils les moyens de faire 1000km pour goûter à un skatepark de qualité ? Envoyons-les à Malmö une journée, et une autre dans le « meilleur skatepark » 3R, nous verrons ce qu’ils choisiront ensuite. N’essayez pas de nous faire passer pour des aigris isolés, vous savez bien que c’est faux.

*

christian de 3R skateparks a écrit le 03/12/2008 à 19:23 :
o

et bien messieurs, je vois que vous avez de la passion à revendre et des conseils judicieux quel enthousiasme pour le béton et je ne vous l’enlèverai pas, car j’adore me taper de bons 540 ° sur un park en béton. je vous encourage donc à en parler de plus en plus pour que nous puissions avoir autant de park en béton qu’il existe de park modulaire. Ce qui me plait dans votre discours à tous c’est qu’avec autant d’experts du béton la france n’a pas avoir peur d’un fabricant de skateparks comme 3R skateparks. J’ai déjà hâte de vous soutenir et vous donner même de précieux conseils pour créer votre entreprise. Car je note que vous déborder de conseils, de remarques, d’anecdotes croustillantes, vous me semblez, donc fin près, mûrs et des plus performants pour créer votre entreprise. alors vous commencez quand les jeunes ! christian qui vous salue tous avec courtoisie et sportivité.

*

Oliver a écrit le 03/12/2008 à 19:23 :
o

Cher Christian, je n’ai certes pas fabriqué de skateparks… En revanche, j’ai fait quelque chose que tu ne feras jamais : je les ai skatés. Et mon avis de pratiquant est d’autant plus désintéressé que je n’ai aucun intérêt financier dans ce débat. Enfin, ce n’est pas une attaque contre 3R en particulier mais tous les fabricants de skateparks modulaires. Ces infrastructures ne sont pas/plus adaptées. A vous d’évoluer ou de disparaître.

*

bad professor a écrit le 03/12/2008 à 19:23 :
o

Votre démarche ne vise que le court terme: -financièrement, on encaisse et on laisse les dindons de la farce faire ce qu’ils peuvent avec vos modules en espérant qu’ils arrêtent au bout de 6 mois. Rappelons que le skate n’est considéré que comme une mode pour ados prépubères, d’ou le caractère provisoire de vos structures. -Ces modules devront tous être entretenus, et la plupart sont dans un état pitoyable rapidement -Les pratiquants se lassent vite de structures sans interêt. Et surtout, ON N’EN VEUT PLUS! Vous pensez que votre démarche est légitime, car vous profitez de l’ignorance et de la crédulité des élus/parents/enfants.Mais elle est criminelle.Je reconnais qu’à votre décharge, vous n’êtes pas les seuls. Vous êtes au skateboard ce que Mc Donald’s est à la gastronomie.Mais prenez garde, ceux que vous considérez comme des jeunes poires à qui on peut fourguer n’importe quoi ont vieilli,et ils ne veulent plus revivre le scénario cauchemardesque que vous proposez! –

*

Madame s’il vous plaît a écrit le 03/12/2008 à 21:43 :
o

Cher ABC, Avant de m’accuser, auriez-vous l’amabilité de publier la réponse que je vous ai adressée ce jour suite au mail envoyé à la direction de la rédaction? Histoire que chacun partage nos seulement vos insultes à mon égard, mais aussi ce que j’en pense? Ou voulez-vous que je le fasse? Je n’ai jamais prétendu savoir skater, ne prétendez pas savoir écrire. Merci. Et c’est Madame Grosmolard, non Mlle

*

Charles a écrit le 03/12/2008 à 21:44 :
o

Bonjour, Je suis parent de skateurs et je trouve scandaleux le comportement de Mr RICHEZ de 3R. Il n’a que du mépris dans ses écrits envers ces pratiquants qui savent de quoi ils parlent. J’en suis intimement convaincu. Nous disposons d’un skatepark modulaire proche de notre maison et pourtant nous faisons tout notre possible pour emmener nos enfants ailleurs sur des structures en béton et des endroits modernes. Où ils ont les moyens de vraiment s’exprimer et progresser. Notre quartier ne supporte plus la proximité du skatepark modulaire qui nous a été vendu, garanti sans nuisance sonore. Notre pétition lancée pour la destruction de ce skatepark (déjà endommagé au bout de 2 ans) afin d’y installer un skatepark en béton va certainement porter ses fruits. Le maire nous l’a garanti, il ne fera plus cette erreur et a réussi à fédérer ses collègues ne notre communauté d’agglomération. Il n’est pas nécessaire de savoir tenir sur un skateboard et faire des 540 comme vous le dite, pour savoir que les skateparks modulaires sont inadaptés, le bon sens suffit. Je ne vous salue donc pas messieurs de 3R et ne plébisciterais jamais ce genre de structure. Charles.

*

mehdi a écrit le 03/12/2008 à 21:44 :
o

Monsieur olivier j’ai moi meme été professionnel en skateboard et j’ai 20 ans de pratique derriere moi. Soyez raisonnable et arreté de nous faire des skatepark en carton paille. Prenez l’exemple de marseille (qui a dejà 20 ans et pas une seule ride pour la france) . Prenez exemples sur les meilleurs fabriquants team pain grindline dreamland. Il n’y a rien a voir avec des skateparks de module. L’avenir est dans le beton mehdi http://www.myspace.com/lacaverneskatepark

*

Timothée a écrit le 03/12/2008 à 21:44 :
o

Avant de créer ma propre entreprise, contrairement à certains, j’attends d’avoir suffisamment d’expérience. Pour l’acquérir il me faut beaucoup voyager pour voir et tester ce qui se fait de meilleur. J’ai déjà skaté un skatepark Dreamland et pas mal de parks Zut, et j’ai été obligé de sortir de France pour cela, mais je n’en suis qu’au tout début. J’ai skaté du 3R aussi au début… Avoir enduré le pire permet de mieux apprécier le meilleur. Heureusement maintenant que je suis plus vieux, j’ai plus de possibilités pour me déplacer et éviter de sombrer dans la déprime du module en métal branlant.

*

Pfeu a écrit le 03/12/2008 à 21:45 :
o

La france est à la traine, voir même la honte des skateparks européens, les fabricants n’ont pas évolués depuis 1990 plus occupés a regarder leur compte prospérer.Ah si pardon, ils sont passés du bois au métal en 2000 pour des raisons qui ne les arranges qu’a eux.Ils paye des commerciaux pour faire avaler la pilules aux mairies, on oublie juste le plus important, le côté créatif des choses et la pratique. Il n’y a qu’a comparer avec nos voisins allemands de chez iou ramps, on sent la pratique et les idées derrière et pourtant ça reste du modulaire. A l’heure des discours écologiques il est étonnant de ne pas revoir le retour des structures bois plutoôt que de ce métal froid et sans ame. Mais les jeunes skateurs qui disaient ament au moindre banks ou spine il y a 10 ans on grandis et compris, de plus on est abreuvés de références du monde entier avec le web aujourd’hui. Il a coûté combien déjà le park d’Anglet ? Le bowl de Marseille a facile 15 ans, toujours en place et toujours une référence mondiale… On retournera a Anglet dans 15 ans… Ce n’est pas sur le nombre de références ou le joli bla bla du commercial qui n’est jamais monté sur une board ou un BMX que les mairies doivent se baser, mais sur le savoir faire et les véritables compétences des gens derrière les entreprises. Ne pas confondre fabricants de skateparks et fabricants de portails voir aires de jeux pour enfants. C’est facile de vendre du n’importe quoi a des gens qui ne savent pas faute de véritables informations, on ne peut en vouloir ni au maire mal ou peu informé, ni au jeune de 14 ans qui ne connait que les deux skateparks des communes voisines mais bien au sois disant professionnel pas si pro que ça.

*

Avis au élus ! a écrit le 03/12/2008 à 21:45 :
o

Si vous souhaitez voir à quoi ressemble un skatepark digne de ce nom, voici quelques exemples récents chez nos voisins belges : http://tail-blog.over-blog.com/article-24504614.html

*

milo a écrit le 04/12/2008 à 06:25 :
o

L’ensemble des commentaires formulés par les skaters devrait être une évidence connue de tous. Le problème en France c’est que les commerciaux des des entreprises de modules font prendre des vessie pour des lanternes auprès des décisionnaires des collectivités. ils s’appuient sur une norme abérante qui ne traite que des skateparks en modules et sur la fédération… « c’est aux normes fédérales, c’est super, les jeunes vont adorer… » Il faut que les locaux est la culture de ce c’est qu’un bon skatepark. Les bons projets sont toujours le fruit des locaux qui n’acceptent pas les parks en modules et qui ont des arguments pour utiliser le budget afin de servir un projet autrement plus intéressant. de plus en plus des bon projets émergents car les principaux intéressés s’impliquent pour un bien commun et sont entendus. Voir le dernier exemple en date, le skatepark d’Annecy réalisé par eux: http://www.constructo.fr

*

ABC SKATEPARK a écrit le 04/12/2008 à 06:50 :
o

Effectivement, faisons avancer les choses dans le bon sens, mais Mr Richez prenez les bonnes décisions, comme l’on fait les bmxers belges de Courtrai qui ont fait appel à une entreprise de skateurs (Teampain) pour construire une vraie référence Européenne. Il faut savoir évoluer avec son temps et 3R ne l’a pas fait. Ma précédente réponse est peut être virulente, mais justifiée. Vous remarquerez que le site de l’association se veut informatif et que tout élu, dont j’ai le contact, qui en a pris connaissance, préfère réviser ses projets que de continuer dans une optique obsolète. Le modulaire a aussi ses entreprises de qualité: The Edge ou Ouata, mais cela doit rester pour de l’indoor.

*

bad professor a écrit le 04/12/2008 à 06:50 :
o

Le skateboard existe depuis plus de 40 ans, et vous pensez peut-être encore que ce n’est qu’une mode qui nécessite des équipements inférieurs et amovibles.Sur la page d’accueil de son site, les responsables de l’entreprise 3R déclare(comme toutes celles qui cherchent à placer leurs modules) cherchent à « changer l’image du skateboard ». Avec ce type d’équipement, vous donnez à une véritable culture et un sport aux facettes multiples et variées l’image d’une variante de la trotinette ou du roller pratiqué par des prépubertaires.Vous vous trompez lourdement, et ne faites que reproduire les erreurs du passé. La pratique a évolué, aucun vrai skateur ne se contente plus de modules. Et comme au pays des aveugles, les borgnes sont les rois, je vous invite à ouvrir les yeux sur ce qui fait référence aujourd’hui en matière de skateparks, et je vous invite à être concurrentiels dès maintenant: http://www.teampain.com http://www.placedtoride.com http://www.dreamlandskateparks.com http://www.airspeedskateparks.com http://www.sitedesigngroup.com http://www.grindline.com http://www.newblueskateparks.com http://www.zutskateparks.com

*

Whaouh, quel débat ! a écrit le 04/12/2008 à 11:13 :
o

Au sens le plus général, « dogmatisme » est devenu le synonyme d’intransigeance, d’autoritarisme, d’étroitesse d’esprit et de raideur : il est le fait de quiconque « dogmatise », c’est-à-dire affirme sans preuve, ne tolère aucune discussion, parle d’un ton tranchant, porte des jugements péremptoires.En philosophie, dogmatisme s’est d’abord opposé à scepticisme ou à pyrrhonisme (du nom de Pyrrhon d’Élée, le premier des grands sceptiques grecs, ~ 365-~ 275). Dans ce sens, attesté par Diogène Laërce (IIIe s.), dogmatisme désigne toute doctrine selon laquelle il est possible d’aboutir à des certitudes ; le scepticisme consiste, au contraire, à professer que l’esprit humain, malgré ses ambitions spéculatives, n’a aucun moyen d’atteindre des vérités d’ordre général, de les démontrer, et doit, en conséquence, s’abstenir d’affirmer, s’abstenir de nier, se réfugier dans un doute prudent, réservé, et laisser tout jugement en suspens. Dogmatisme s’est opposé ensuite à criticisme ; ou plutôt, depuis Kant (1724-1804), la philosophie « critique » a déclaré se constituer contre le dogmatisme : il s’agissait de substituer le réveil critique au « sommeil dogmatique ».(…) source : http://www.universalis.fr/encyclopedie/T230320/DOGMATISME.htm

*

Anne-Laure Grosmolard a écrit le 04/12/2008 à 11:13 :
o

Le moins que l’on puisse dire est que le freeride, skate et autres sports de glisse semblent réunir des passionnés. Qui manquent parfois un peu de respect mais qui peuvent créer le débat. Le Tribune, comme la presse écrite en général, est aussi là pour ça.

*

Sylvain a écrit le 04/12/2008 à 11:50 :
o

Mais 3R ne veut pas de débat et refuse la remise en cause, c’est bien dommage pour eux. J’espère que les élus prendront acte.

*

damien Le site du Skateboard a écrit le 04/12/2008 à 15:03 :
o

Je suis bien d’accord avec bad professor et ABC SKATEPARK Les skateurs ne se contentent plus de modules en aluminium, les skateparks démontables étant désertés sauf en province où les skateurs n’ont pas le choix. Le béton est le nouveau matériau que les skateurs veulent utiliser (voir le commentaire de Avis au élus !) et on voit bien que les meilleurs skateparks sont faits par des skateurs ce qui veut donc dire que les mecs de 3R ne semblent pas faire de skate, ni même de BMX ou de roller. Le skatepark de Melun, de Nîmes ou celui du Havre sont très bien étudiés et les fabricants de 3R devraient s’en inspirer s’ils veulent plaire au rider. Parce que les maires veulent juste un skatepark pour ne plus lire de pétitions de jeune, et 3R offre un forfait clé en main Mais ces maires ne se rendent pas compte que dépenser de l’argent dans une structure has been est sans grand intérêt. En plus un bon skatepark apporte de l’attractivité à une ville !!!!

*

damien Le site du skateboard a écrit le 04/12/2008 à 15:04 :
o

Je suis bien d’accord avec bad professor et ABC SKATEPARK Les skateurs ne se contentent plus de modules en aluminium, les skateparks démontables étant désertés sauf en province où les skateurs n’ont pas le choix. Le béton est le nouveau matériau que les skateurs veulent utiliser (voir le commentaire de Avis au élus !) et on voit bien que les meilleurs skateparks sont faits par des skateurs ce qui veut donc dire que les mecs de 3R ne semblent pas faire de skate, ni même de BMX ou de roller. Le skatepark de Melun, de Nîmes ou celui du Havre sont très bien étudiés et les fabricants de 3R devraient s’en inspirer s’ils veulent plaire au rider. Parce que les maires veulent juste un skatepark pour ne plus lire de pétitions de jeune, et 3R offre un forfait clé en main Mais ces maires ne se rendent pas compte que dépenser de l’argent dans une structure has been est sans grand intérêt. En plus un bon skatepark apporte de l’attractivité à une ville !!!!

*

DRAKKARS a écrit le 04/12/2008 à 15:05 :
o

Bon c’est vraiment dommage qu’ils ignorent le débat …. Mme Grosmollard : C’est quoi le freeride ????? êtant pratiquant de plusieurs disciplines réunies sous le nom de « sports de glisse » (dont skateboard depuis 1975,surf depuis 1975,ski depuis 1966,snowboard (ou surf des neiges pour les ignares) depuis 1986), je me pose des questions sur votre sensibilité abusive au blabla commercial d’un vendeur de modules en canettes de coca recyclées.

*

coinkoin ! a écrit le 04/12/2008 à 15:06 :
o

Je n’attendais pas un aussi beau commentaire Sylvain ! Relis ce que 3R a écrit ! J’ai eu Christian, il ne te connait pas ! Donc tu ne l’a jamais contacté ! Dire que 3R ne souhaite ni le débat ni de se remettre en cause c’est de la désinformation ! Bravo ! ABC skatepark passe de ma sélection sites « favoris » a « poubelle » !

*

Thierry a écrit le 04/12/2008 à 15:06 :
o

3R sait que beaucoup de vérités sont dites ici et ne peut argumenter, mais ce qui est valable pour un l’est aussi pour les autres, les traffic, fun, cardi, & co et j’en passe. Et pour le sois disant « manque de respect » comment respecter des gens qui se font de l’argent sur votre dos ? Bien sur toute entreprise doit tirer un bénéfice de ses services pour perdurer, mais il y a plusieurs façons de le faire et l’évolution passe avant tout par la remise en question et un minimum de passion. Sinon autant vendre des portails, ils ont déjà tout le matériel necessaire. J’imagine si Renault aujourd’hui vendait encore des 4L safari au prix d’une Laguna break la réaction des gens. Les 3 courbes en triangle a Anglet c’est l’exemple type du module « 4L » et lorsque le module le plus utilisé du park se trouve être le manual pad (sorte de reproduction d’un trottoir et surtout un des éléments les moins chers) il y a de quoi se poser des questions…

*

coinKoin a écrit le 04/12/2008 à 15:07 :
o

Sylvain, le contenu de ton post devrait te suffir comme réponse. Son ton a suscité notamment la réaction de Mlle GROSMOLARD et la mienne ! Tu te fais de gens que tu ne connais pas des ennemis ! Les as tu contacté ? Ton travail auprès des jeunes et des élus (tout à fait positif) devrait également se faire vers les constructeurs. Christian t’ouvre sa porte, tu lui la claque en pleine tronche ! Je te propose ta photo au dessus de chacun des parks en béton puisque tu « sais » ! De mon côté, je continuerais à rouler sur des parks en bétons ou pas… Allez Sylvain, mets de l’eau dans ton… Prends ton téléphone et appelle Christian qui une personne suffissament ouverte pour t’écouter et sûrement envisager des choses avec toi. Mais là j’crois que t’ai énervé !

*

Sylvain a écrit le 04/12/2008 à 16:14 :
o

On a des ennemis seulement si l’on entre en guerre, ce n’est pas le cas pour moi. Je suis pacisfiste et désire juste informer et conseiller. J’ai fait parti d’assez de comité de pilotage pour avoir rencontré l’équipe 3R. Vous essayez de tirer à votre avantage des bribes de posts ici même et en détournant tout. Ecoutez ceux qui pratiquent au quotidien. Je ne suis pas maître d’oeuvre ou fabricant commme vous. Je ne souhaite aucunement être glorifié au panthéon des skateparks béton car je sais apprécier aussi ceux de bonnes factures en bois fait sur mesure selon les attentes des pratiquants. (Lille, Le Mans, Nantes, Haubourdin, Zumiez, …tous faits par la concurrence, désolé). Les liens vers les fabricants de références sont présents ici même, inspirez vous en. Nul besoin d’arguer le fait que je ne vous ai pas contacté pour apporter mon aide. Cela sous-entend que je vous apprendrais votre métier, je n’ai pas cette prétention. Je reste dans ce que je sais faire le mieux, aider les communes, les associations, les kids à voir clair, de préférer ne rien avoir, plutôt que du modulaire inadapté et qui se conforte dans des normes obsolètes. Révisez vos classiques en matière de culpabilisation, ça fait 20 ans qu’on me les joue, toujours lorsque l’on ne va pas dans votre sens. Roulez dans le notre et vous serez gagnant.

*

coinKoin a écrit le 04/12/2008 à 16:15 :
o

« un minimum de passion », « les mecs de 3r ne semblent pas faire de skate, ni même de BMX ou de roller »… Toujours pareil ! Vérifier les gars ! Un petit tour sur 3riding.com développé par 3R… A priori ce ne sont que des skateurs qui parlent là ! Bon je vous laisse vous amuser ! Ca doit vous faire du bien !

*

drakkars a écrit le 04/12/2008 à 16:29 :
o

Le plus drôle concernant le skatepark d’anglet,c’est que 3R l’a retiré de leurs références …. Vraiment pas de C……… Mais quand on voit qu’ils se prétendent fabricants de SKATEparks alors que leur démarche est proprement BMX ……… Pas grave on ne va pas être sectaire Au fait c’est quoi le freeride Mr Christian ????

*

coinKoin a écrit le 04/12/2008 à 17:13 :
o

Comme mes derniers commentaires ne passent pas ! Je modère ! Juste une chose, Sylvain tu dis que 3R ne veut pas le débat et refuse de se remettre en cause ! Tu n’as sûrement pas lu leur commentaire et, après prise d’infos, ils ne refusent pas le débat puisque débat il n’y a pas… Tu ne les as jamais contacté !

*

Team Pain dans ta ? a écrit le 04/12/2008 à 18:11 :
o

Tout irait parfaitement bien si les gens de 3R s’occupaient de leur passion : le BMX. Seulement voilà, ils se sont mis dans l’idée de proposer des structures pour le skate? Mais qu’est-ce que vous a pris ? Ressaisissez-vous il est encore temps ! On ne veut pas de vous.

*

Antoine S. a écrit le 04/12/2008 à 19:17 :
o

Les skateparks modulaires sont une vraie plaie pour le skateboard . Pratiquant le le skate depuis 9 ans , je pourrai toujours vous dire qu’un skater de street préfèrera et kiffera rider un park en béton bien étudié , reproduisant de nombreux spot rencontrés DANS LA RUE , avec de la verdure … etc … Ne skatant que très peu de courbe , je comprend aussi le désaroi des afficionados des grinds sur des margelles et autres copings quand on voit la pléïade de parks pourris en modulaire . En France il y a des références niveau skatepark : Melun , Lille , Le Havre , Marseille , Nîmes … Bref , QUE DU BETON . Les meilleurs référence au niveau du modulaire sont des park indoors ( Chelles ( DIY) , Villiers Sur Orge , ( Wood Structure ) , Rouen ( DIY) , Lille (The Edge) , Nantes ( The Edge ) … Mis à part tous ces bon Skateparks , en France on passe pour des clowns quand je vois Team Pain ( la référence US ) faire des tueries en Belgique ou dans les autres pays limitrophes . Messieurs de 3R , venez vivre une journée avec des skateurs de street , vous verrez les spots qu’ils skatent , comment ils se font virer par les vigiles ou la maréchaussée et après quand ils dépriment quand il sont obligés de sa taper une session pourrie sur du modulaire mal conçu quand ils ont pas les moyens de bouger sur un spot … Ou bien avec des courbeux qui carvent dans un gros Bowl / Pool … Et vous verrez que vous prenez les skateurs pour des  » billes  » . Cordialement . http://www.sk8mental.com ( site d’une petite équipe de skaters de la région parisienne )

*

bad professor a écrit le 04/12/2008 à 19:17 :
o

Messieurs de 3R, votre utilisation du terme « freeride » est affligeante.Ce terme qui a d’abord été utilisé par les snowboardeurs pour qualifier la pratique hors-piste, vous l’avez récupéré pour essayer de ratisser large, en incluant les skateurs dans votre fourre-tout. C’est trés courant, et je ne vous en tiens pas rigueur, c’est du jargon de commercial qui fait rire.Les autres labels « fun », « extrème », « radical », « riding » sont à mettre dans le même panier, et sont utilisés chaque fois qu’on veut se servir du skate pour vendre un produit. Vous savez trés bien que vos modules ne satisfont que ceux qui n’ont pas le choix ou des élus qui prétendent « s’occuper des jeunes », et votre cynisme Mais que vous en teniez compte ou non, ce que vous proposez est dépassé et vous le savez. Il ne faut pas s’étonner des réactions que vous suscitez, et ce n’est que le début. Tout n’est pas publié, et c’est dommage, vous comprendriez pourquoi vous êtes nos ennemis.Oui, vous êtes des ennemis du skate, que vous cherchez à maintenir au niveau 0, et vous vendrez probablement des modules, mais vous n’aurez JAMAIS le respect des skateurs. Et n’allez pas nous faire passer pour des abrutis extrémistes qui veulent garder le contrôle de leur jouet, ça ne prend qu’ auprés de ceux qui n’y connaissent rien au skate qui représentent votre clientèle. Vous voulez être crédible? vendez et faites la promotion des vrais parks, pas des pistes pour trottinettes .

*

Timothée a écrit le 04/12/2008 à 19:17 :
o

coinKoin honte à vous ! Vous détournez chaque commentaire et ne répondez pas aux problèmes de fond. Toujours pas de réponse pour le FREERIDE ? ! Débat il n’y a pas ? Tous les skaters postant sur cet articles seraient-ils des fantômes ? Faut-il obligatoirement posséder un site web et travailler régulièrement avec les mairies (et ainsi constituer une « menace ») pour être pris au sérieux vis-à-vis de 3R ? Je croyais que 3R écoutait les pratiquants ? On ne vous demande pas de faire de l’excellente communication, mais de l’excellent travail. Pour cela, en effet il faut un minimum de passion, ce qui n’est pas le cas ici. Il faut avoir du respect pour le skateboard et surtout pour ses pratiquants qui méritent de la qualité. Avoir une connaissance de ce qui se fait de meilleur dans son domaine et participer à sa progression, c’est-à-dire bien faire son métier, c’est pas plus difficile que ça.

*

A drakkars a écrit le 04/12/2008 à 22:59 :
o

Puisque vous m’interpellez sans cesse sur Freeride, je ne peux que vous inviter à chercher vous-même. Moi j’ai trouvé en cinq minutes de multiples définitions. Qui finalement se rejoignent. Et merci de vous inquiéter pour ma sensibilité, elle va bien. Pour le reste, je crois qu’en ce qui me concerne le débat est clos. AL Grosmolard

*

coinKoin a écrit le 04/12/2008 à 23:00 :
o

Effectivement, Il n’y a pas de débat possible avec vous ! Dommage ! Très dommage ! Mais bon ! Allez je vous laisse à vos aigreures ! Moi je vais en parlé avec 3R ! béton ou module ? Et je jour où… Je crois que vous aurez encore des choses négatives à dire !

*

damien Le site du Skateboard a écrit le 04/12/2008 à 23:01 :
o

un grand merci a tout le monde pour les explications que vous donnez à 3R qui semble ne pas comprendre la m§!#{ qu’il font en france. Vous vous rappelez, le magazine Chill avait fait une superbe chronique sur ces skateparks en pré fabriqué ?

*

Thierry a écrit le 05/12/2008 à 09:15 :
o

Oui damien, les fameux modules bleus du cardinal. Merci a Tous pour les précisions plus qu’utiles pour nos élus. Pour avoir cotoyé le milieu du BMX, et travaillé en association avec eux, si une entreprise ne devait compter que sur eux et le roller agressif passé de mode, elle aurait déjà du mettre la clef sous la porte, tous les BMXers ne font pas de park et encore moins de rampe. Le BMX comporte d’autres activités comme la race, le dirt… Et n’allez pas dire a un BMXer que des courbes d’1 mètre de haut c’est bien, un peu comme si des cages de foot faisaient 1m50 de large, pas très adapté. Le therme skatepark n’est pas utilisé pour rien, une peu comme celui de snowpark à la montagne.La source finalement. On est loin du terme « freeride » plus proche de l’étiquette fourre tout, le freeride est une discipline née du snowboard donc rien avoir avec le milieu urbain dont nous sommes en train de parler ici. Comme quelqu’un la indiqué plus haut et pour résumer CES INFRASTRUCTURES DE TYPE MODULAIRES EN METAL NE SONT PAS ADAPTÉS A UN REEL SKATEPARK MAIS JUSTE POUR DE L’EVENEMENTIEL à la manière d’un podium pour diverses animations et on le range dans un coin quand il ne sert plus. Pour organiser une compétition dans un village où il n’y a pas de skatepark, c’est adapté, mais en aucun cas pour une pratique intense et régulière qui elle demande des structures plus adaptées et modernes et surtout de meilleure qualité afin de perdurer vu l’investissement de départ. Et ça ne coûte pas plus cher que du modulaire contrairement aux idées reçues, des exemples concrets l’on déjà prouvé en France comme ailleurs. Sur ce bonne journée a tous. Cordialement

*

bad professor a écrit le 05/12/2008 à 09:16 :
o

Eh voilà, comme prévu, vos seuls arguments consistent à dire: -que les skateurs sont aigris -qu’ils sont extrémistes et fanatiques -qu’ils parlent mais qu’ils n’agissent pas -qu’on est une minorité de grincheux mais que vous représentez « la grande communauté du freeride » -qu’il n’y a pas de débat possible. Mais si, demandez-nous à quoi un skatepark doit ressembler… Si vos concurrents lisent ceci, sachez que nous mettons l’ensemble des fabricants de modules dans le même sac, vous représentez la division 2 des fabricants de skateparks.Vous voulez faire prospérer votre entreprise et il y a du travail derrière, d’accord, mais on ne veut pas de vos modules, ce n’est plus la peine de revenir dessus. Vous savez trés bien que nos exigences sont autres, et à ceux (élus, grand public) qui l’ignorent encore, allez voir sur les forums de http://www.sk8.net à la rubrique « les purs spots »…et non, vous n’y verrez aucun de vos parks.

*

Antoine S. ( Mitta ou Blood ) a écrit le 05/12/2008 à 09:17 :
o

La chronique du  » Petit Skateboard Illustré du CHILL numéro 14 ( un très bon mag de skate , aujourd’hui disparu) rédigée par Nicolas Malinowsky , arrangée légèrement par moi même … Lisez bien le tout messieurs de chez 3R. Lorsqu’on demande un skatepark à la mairie et qu’elle se débrouille sans l’avis des skateurs pour le réaliser , on a souvent droit à quelques surprises . Revenons ensemble sur les caractéristiques courantes des Skateparks modulaires , qui peuplent notre douce France , cher pays de notre enfance . Lorsqu’on habite dans une petite ville ou le nombre de spots de street potables est proche du néant si on ne compte pas les manuals pads du parking sur supermarché , la construction d’ un skatepark par la mairie s’ avère être l’un des seuls espoirs pour pouvoir pratiquer le planchon de façon descente . Souvent , un petit groupe de skateurs élabore sur papier ce qui lui semblerait être un skatepark de rêve , afin de proposer à la mairie un projet concret , parfaitement réalisable […] Et très souvent , l’ année précédant les élections municipales , le maire décide de réaliser le fameux skatepark , mais en faisant appel aux professionnels du park  » clé en main  » . Au lieu des modules révolutionnaires crées par les skateurs locaux et de la réplique exacte des bancs de Sants ( spot de street de Barcelone ) , le petit groupe de skateurs se retrouve devant un skatepark modulaire en canettes de coca recyclées flambant neuf . Ils oscillent alors entre la grande déception et le cafard ultime en imaginant le prix prohibitif que ce truc tout pourri a couté , et ce qu’ils auraient pu réaliser eux-même avec cet argent municipal .  » Oui mais vous comprenez , il y a des normes de sécurité à respecter … » répond l’ adjoint au maire aux skateurs venu exprimé son mécontentement quant au déroulement des choses des cette histoire de skatepark.  » C’est trop naze , vous y connaissez quoi vous en skateparks? Vous skatez ? NON ? Votre skateparkil est trop naze , il a couté trop cher , et si vous nous aviez écouté , vous vous en serez tiré pour moins cher avec au final quelque chose qui nous plait !!! » crie subitement un jeune skateur … Je ne sais pas qui a inventé ces fameuses normes de sécurité , mais ce qui est certain , c’est que ces park pourris ne sont pas sans danger pour les débutants . Pour commencer , ces parks sont souvent agrémentés d’un module central inskatable , avec une courbe trop courbue , face à une réception en plan incliné trop raide , le tout pas assez large , avec un curb minable imprenable car pas d’ élan sur le côté et j’en passe et des meilleures […] L’autre particularité de ces parks modulaires bien nazes , c’est d’avoir disposé les modules absolument n’importe comment . Les prises d’ élan n’ont absolument rien à voir avec l’ élan nécessaire . La mini rampe pour les courbeux est sympa aussi et est surtout bien folklorique concernant les normes dîtes de sécurité , surtout quand elle fait 2 m de haut pour 2m50 de rayon , avec son revêtement glissant à souhait … Le modulaire c’est fortement désagréable , lorsque tu roules à balle et que ça fait un méchant  » clacclac » , mais le pire c’est quand il a bien vieilli , et subli l’ assaut des BMX . Les plaques s’affaissent , se rouillent … Ouah quelle sécurité ! ! ! En attendant que les fabriquant de park pourris en modulaire ( oui 3R vous en faites malheuresement parti ) soit enduit de goudron et recouvert de plumes le plus important c’est de garder la pêche comme B2oba si tu as entendu parler d’un projet de skatepark dans ta ville , et d’essayer de convaincre les responsables de la mairie qu’un skatepark construit par des skateurs pour des skateurs et en béton vaut bien mieux qu’un park modulaire bien naze , avec des angles coupant comme des lames de rasoirs et des plaques brulantes lors des après midi au soleil . Voilà , je veux juste montrer mon avis de skateur averti via ce texte , de vos installation modulaires . http://www.sk8mental.com

*

ben a écrit le 05/12/2008 à 09:17 :
o

3R arreter la boucherie. s’il vous plait passer au beton .parce que les module qui gondole et se deforme en 1 ans on en veut pas.en plus c beaucoup plus jolie un park en beton plutot que le reste .partout ou vous viendrez construire un skatepark modulaire dans ma region je mi opposerai aupres de la mairie avec le bon argument que le beton c moins cher que t’es putain de modules .

*

RomainBTL a écrit le 05/12/2008 à 09:17 :
o

la définition de freeride sur wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Freeride soit des descentes à vélo … et en français : http://fr.wikipedia.org/wiki/Freeride soit tout ce qui touche à la descente, au downhill, etc … aucun rapport avec la pratique du skate, vélo, ou roller dans un skatepark. d’ailleurs sur l’article ils font bien la différence entre freeride et ce qu’ils appellent « freestyle ». voilà ca c’est dit. Je pratique le skate depuis 8ans, et je filme régulièrement avec des « professionnels de la planche à roulette ». 99% des skaters que j’ai pu rencontrer (en france et à l’étranger) sont d’accord sur le fait qu’un skatepark modulaire, qui plus est en métal, est très bruyant, dangeureux (risques de brulures l’été, apparition d’une petite couche humide très glissante à partir d’environ 18h en hiver, etc…), et aussi très peu résistant (en 2, 3 ans certaines plaques sont trouées, les transitions se déforment, ou se dévissent, etc …). ces skaters sont d’accord pour dire qu’un skatepark est bien plus agréable lorsqu’il est en béton, voire en bois s’il est en intérieur.

*

balek a écrit le 05/12/2008 à 09:46 :
o

ce park a anglet est une catastrophe .;c’est comme construire une piste de bobsleigh de 50 metres de long …c’est ridicule …c’est une honte en 2008 de faire une telle daube . anglet est a coté d l’espagne et je vous invite a aller faire un saut de l’autrte coté de la frontiere il y a de vrais parks construits par des skaters (algorta,berméo,gernika,leiola.;ect ..de vrai parks en béton qui correspond a ceux que les skaters en 2008 atendent et permette aux gamins comme aux skaters confirmés de s’amuser et pas ce trouver dans une cour de récréation comme au park d’anglet . balek

*

drakkars a écrit le 05/12/2008 à 09:46 :
o

pour AL Grosmollard: C’est à christian de 3R que je parlais !!!! De toute manière vous n’avez pas répondu à la question … Pour RomainBTL : merci,c’est ce que je voulais entendre… Et en ce qui concerne le « freeride »,je connais parfaitement ce que ce terme recouvre,il est apparu dans le domaine des sports de neige (snowboard et ski) pour désigner d’une manière plus « fun » la pratique du hors-piste. Il n’a rien à voir avec la pratique dans un « skatepark ». Pour les fabricants de modulaires : Vos modules causent de trés grosses difficultés de voisinage du fait qu’ils sont trés bruyants. Ensuite je ne parles pas des plaques qui se détachent (faites une tournée des parks que vous avez installés toutes ces dernières années ….) ou des structures branlantes. Oui le modulaire c’est trés bien pour de l’évènementiel mais pas pour une pratique régulière. Pour la production 3R,allez donc voir les modules installés à Anglet et notez bien les saillies coupantes qui sont présentes sur plusieurs modules…….

*

Julien a écrit le 05/12/2008 à 11:23 :
o

Au regard de la tournure que prend ce débat, je souhaite y apporter ma modeste contribution. Je ne cherche pas à « descendre » ce fabricant. Par contre je ne peut que confirmer l’essemble de propos de pratiquants cités plus haut concernant la dimension obsolète des infrastructures modulaires. Pourtant, j’ai moi même accompagné la création d’un skatepark modulaire pour la Ville de Caen. En effet, la Municipalité souhaitait obligatoirement l’utilisation de tels procédés de fabrication. Ma démarche fut d’associer les pratiquants au plus près de la conception de cet équipement, ainsi même s’il est en modules, il correspond aux attentes des pratiquants…(je pense qu’il un important de préciser que je ne suis pas fabricant mais concepteur). Néanmoins, je recommande aux collectivités avec lesquelles je suis en contact de préférer les agencements en béton. Ce matériau permet une très grande créativité en matières de formes. De plus un projet en béton s’intégrera mieux au paysage qu’il soit urbain ou rural, évitera la stigmatisation et la géthoisation etc… En effet, vu qu’un dispositif en béton est moins bruyant, il est possible d’implanter ce type de dispositif sur des lieux plus adaptés aux caractéristiques de ces pratiques… Dans mon cursus universitaire de sociologie, j’ai travaillé sur les problématiques de l’institutionnalisation des pratiques de glisse urbaine, et particulièrement du skateboard. Ce travail est librement téléchargeable à partir du site de Sports des Villes: http://www.sportsdesvilles.com dans la rubrique références. Enfin je vous invite à consulter l’article: « la Galerie des horreurs » du blog de sports des villes. Vous comprendrez alors pourquoi les pratiquants ne veulent plus de skateparks constitués de modules. Peut-être que les entreprises fabricantes de modules devraient plus penser à séduire les pratiquants que les élus. Pour Mr Richez que j’ai eu le plaisir de rencontrer pendant le salon des maires, je ne doute pas de ses bonnes intentions en matière de promotion des disciplines de glisse, mais nous sommes vraiment arrivés à un point où une rupture paradigmatique est inéluctable en matière d’aménagements d’espaces dédiés à ces pratiques. Le modulaire correspond à la vision qui consiste à dire que ces pratiques sont des modes qui nécessairement disparaitrons, et qu’il convient d’envisager des structures qui soient facilement amovibles. Cela fait maintenant plus de 20 ans que cet argument existe, un peu long pour une mode, non? Respectueusement.

*

bad professor a écrit le 05/12/2008 à 13:13 :
o

Allez, Messieurs, soyez braves et répondez aux questions suivantes: Pourquoi les skateurs réagissent-ils avec une telle virulence ici? Que peut-on reprocher à vos modules? Quels sont leurs avantages, en-dehors du prix bas?

*

Drakkars a écrit le 05/12/2008 à 13:50 :
o

Ah non bad prof ….. les prix ne sont même pas bas !!!!!!!!!!!!!

*

homerbd a écrit le 06/12/2008 à 09:46 :
o

En 2008, les skateparks modulaires en métal c’est comme Renault qui sort des 4×4 au moment où plus personne ne veut les acheter… Ne pas confondre marketing, besoin et pratique

*

La first’eam a écrit le 06/12/2008 à 11:30 :
o

Cela fait deux ans que je vais au park de MEUDON dans le 92. Il est construit par 3R enfin seulment quelque module… le reste n’est pas en métal mais en béton. Et deviner quoi ? je ride plus souvent la partie béton que la partie métal ! Les tricks au coping sont trop chaud a faire ! On tient très mal ! Le métal est déformer sur les deux tables donc sa fait des vagues ! Vraiment le park devient zonar … Metter nous des bons module en béton S’IL VOUS PLAIT !

*

skater en colère a écrit le 06/12/2008 à 11:30 :
o

moi je dis tous simplement c’est nul les skatepark modulaire. Voila maintenant à cause de vous je vais emmerder les gens à faire du street et après on me fais chier car je suis tout le temps sur un spot dans la rue.

*

bad professor a écrit le 06/12/2008 à 11:31 :
o

Allez-y, comparez et comprenez : http://www.teampain.com http://www.airspeedskateparks http://www.placedtoride.com http://www.grindlineskateparks.com http://www.zutskateparks.com http://www.sitedesigngroup.com http://www.newblueskateparks.com http://www.spectrumskateparks.com

*

DIY a écrit le 06/12/2008 à 13:21 :
o

combien de mairies se font anarquer avec du modulaire ? non seulement c’est nul pour n’importe quelle pratique, et c’est horriblement cher ! comment se fait-il qu’un petit pays comme la Belgique se débrouille pour faire venir team pain et nous on se coltine des skatepark en cannette de coca!! ces skatepark sont juste bon à bruler ! que les skateurs et autres pratiquants se réunissent et se cotisent pour faire leur propre park, le résultat n’en sera que meilleur.. pas la peine d’attendre quoi que se soit des mairies qui n’en ont rien à faire..(sauf quelques rares exceptions)

*

Raph D a écrit le 07/12/2008 à 10:27 :
o

J’ai du m’expatrier de france pour pouvoir pratiquer sainement ma pratique. et pour ca, je suis aller en Australie et en nouvelle zealand, ou on y compte pas moins de 1300skate park et heu tous en beton?! la France est bien triste.

*

pas content a écrit le 07/12/2008 à 10:27 :
o

Bah ouai, 3R a profité de l’absence d’autres, et de la cupidité des mairies… c’est bien joué en tant qu’ntreprise, mais on se retrouve avec des parks pourave, merci !

*

UN PERE EN COLERE D’E VOIR L’ARGENT DE C’EST IMPOTS GASPILLÉ ET DE VOIR SON FILS ARRETÉ SA PASSION!!! a écrit le 07/12/2008 à 10:28 :
o

60000 EUROS POUR UNE TABLE UN PLAN INCLINÉET UNE COURBE ABANDONNÉ PAR LES SKATEURS, LES ROLLERS, LES BMX.. AU BOUT D’UN ANS ET DEMI A CAUSE DE SON ETAT DE DEGRADATION (LA MAIRIE PARLE DE LE FERMÉ PARCE QU’IL NE REPOND PLUS AU NORME…) RÉSULTAT: -60000EUROS DEPENSÉ POUR RIEN -DES RIDERS DÉSINTERRÉSÉ DE LA PRATIQUE ( ILS PREFERRNT TRAINÉ DANS LE QUARTIER EN METTANT LE FEU AU POUBELLES..) JE TIEN DONC A REMERCIER TOUT PARTICULIEREMENT L’ENTREPRISE QUI A CONCUS ET RÉALISÉ CE « SKATEPARK »(il ne s’agit pas de 3R mais c’est aussi une entrepise de skatepark modulable: les memes charlatans)

*

skate ! a écrit le 07/12/2008 à 10:28 :
o

Bonsoir a tousse , comme beaucoup d’entre vous je trouve aussi que les park modulaire sont très mauvais pour diverses raison : ce ne sont que quelque modules vendu a des communes (souvent pas très grande) et installé par des personnes qui n’y connaisses rien. les modules se degrades trop vite (questions d’usure bien entendu) les plaques plient ect… aussi les possibilités pour les skater sont parfois réduites… c’est sur quand on a une ville avec peux de moyens nous sommes content d’avoir un park mais on se lace vite… Bref dans de tels conditions nous préférons aller a 20km ou faire street !

*

Ty Page a écrit le 07/12/2008 à 10:29 :
o

La France ,patrie des skateparks les plus nuls du monde aprés avoir été la référence dans les années 90 avec Marseille.

*

franck a écrit le 07/12/2008 à 13:55 :
o

pour avoir vu comment se passent les réunions avec la mairie (pour le skatepark de Vannes), je ne peux qu’être d’accord avec la plupart des commentaires écrits sur cet article. On s’est même demandé si les responsables techniques et autres « spécialistes du sport » dans les mairies ne touchaient pas une commission tellement ils ne juraient que par 3r,que ça n’en était pas crédible.Ils nous ont même soutenus a l’époque(2006-07)qu’on ne savait pas faire de skatepark en béton en france alors qu’on avait des contact avec Constructo et prouvé le contraire!On à été gentiment traités d’intégristeS du skate quand on les à mis face à la réalité: personne ne veut de leurs modules clairement orientés BMX. On à pas été champion of the world en 1812, donc on ne sait pas de quoi on parle pour les mairies. tampis, on ira skater a rennes ou lannion, vu que notre park à bien été récupéré par d’autres…….

*

yo marseille a écrit le 07/12/2008 à 14:08 :
o

Clair et net que ces skate parcs sont bien bien pourrie…Sur facturé auprès des mairies ( qui ne connaissent rien des parcs ) , les skates parcs 3R sont au skate parcs ce que le diable est au bon dieu !!! non mais sérieux ?? Messieurs de chez 3R , à vous lire , vous avez deux siècles et demi de pratique !!! donc ne venez pas me faire croire que vous ne vous rendez pas compte de la médiocrité de vos fabrications !!! Les municipalités claquent un fric fou dans des parcs désertés des pratiquants qui ne font que polluer le paysage des communes…allez faite plaisir Messieurs de chez 3R , pensez à une éventuelle reconversion professionnelle !! D.I.Y

*

Kiffax a écrit le 07/12/2008 à 15:30 :
o

Quelle idée de construire des skateparks en métal. Cela devrait être interdit purement et simplement. Vous avez déjà vu des voitures en bois ou en béton ?

*

Saleté de parc a écrit le 07/12/2008 à 18:07 :
o

Comment 3R fait son chiffre d’affaires ?? sur le dos des municipalité qui n’y comprennent rien ! c’est de l’arnaque , du vol , du mensonge !! on nous fou leurs parcs en fer pourrie , n’offrant aucune courbe , aucune possibilité , rien de rien , que de l’ennuie !!!!!!!!! il faut mettre ce forum en lien sur les municipalités de France pour qu’elles ouvrent enfin les yeux ! Alors merci à 3R ( qui ose encore la ramener sur le site) d’avoir tué le seul espoir qu’on avait à avoir enfin de bon parcs ! F.T.W §

*

Proutprout a écrit le 07/12/2008 à 19:33 :
o

Le ras-le-bol est général. Messieurs les maires de France, Messieurs les constructeurs, on compte sur vous.

*

Jean-Michel a écrit le 07/12/2008 à 21:24 :
o

Messieurs Bonsoir, Conseiller municipal d’une petite commune sans grand moyens, je me demande ce que l’on peut me proposer comme orientation sachant que mes jeunes font du skate et vélo ; nous disposons d’un ancien terrain de basket; notre budget est de 25 à 30 k? ttc maxi. Des idées concrètes, chiffrées ? à vous lire, en vous remerciant.

*

Skater chalonnais a écrit le 07/12/2008 à 21:25 :
o

Je n’ai jamais ridé un bon park avec des modules en acier ou alu. Le béton est clairement la meilleure alternative pour les skateparks extérieures. Le bois peut aussi être une bonne solution pour les parks couverts comme à chelles. UN skatepark est en projet à Chalons et j’espère que la mairie ne va pas faire appel à 3r skatepark

*

Bonhomme a écrit le 07/12/2008 à 21:25 :
o

il y a un autre argument qui n’a pas été cité dans tous les commentaires… la facteur dangerosité du à la dégradation. quand les plaques se relèvent, quand les vis s’en vont, et puis même, l’architecture générale des modules, mini marches, mini rail, plans inclinés trop raide/trop courts, bords saillants sont d’autres raisons pour lesquelles les skateurs désertent ce genre de skatepark. le béton supprime tout ces défauts, car un projet béton se doit d’être inclut dans un environnement, et pas sur n’importe quelle place ou l’on peut poser en pagaille quelques malheureux modules qui sortent de terre où l’on peut trébucher facilement dessus. prenez l’exemple de Bruxelles et le park des Ursulines. le skatepark est inclut dans la ville, et il est conçu aussi bien pour la pratique du skate que pour les passant qui viennent se reposer sur un banc.

*

bon park a écrit le 08/12/2008 à 07:41 :
o

tout a fais d’accord, un skatepark doit être un espace public partagé, qui retranscrit des micro-architectures de la ville pour le street et qui intègre des bowls bien conçus, le tout avec les vrais matériaux, béton, granit… il suffit de regarder n’importe quel magazine ou vidéo de skate, ou sont les modules en canette de coca? je trouve honteux pour les élus et les responsables municipaux, qu’ils ne daignent pas comprendre les réels besoins des pratiquants, pour acheter ces vilains modules et ainsi gaspiller l’argent public. C’est une question de respect des citoyens d’une commune, d’autant plus que nous avons largement le recul nécessaire pour voir ce qui est pertinent et ce qui ne l’ai pas en matière de skatepark.

*

réponse à Jean-Michel a écrit le 08/12/2008 à 07:41 :
o

M. le Conseiller Municipal, je vous propose de prendre contact à travers le forum de http://www.sk8.net avec ceux qui pourront vous conseiller. (rubrique: le long chemin)

*

ERIC – WOOD STRUCTURE SKATEPARK a écrit le 08/12/2008 à 08:59 :
o

WOOD STRUCTURE SKATEPARKS MADE BY SKATEBOARDERS SINCE 1990 C’est vrai que le béton est parfait a skater, mais ce n’est pas vraiment le problème pour les municipalités. En effet il faut comparer ce qui est comparable, ok de nombreux escros ont ruiné la France de park pourris depuis des années, on la tous vu et on les auraient bien pendu..le problème c’est que le budget moyen pour un ville française pour l’installation d’un petit park 3 modules (courbe, Plan Incliné et Table+curb) est beaucoup plus abordable qu’une construction béton..ce qui pose souvent problème c’est le design du skatepark, parce qu’un park béton c génial sauf que quand c’est foiré c pour des années ;(..Et là ça fait vraiment mal..Alors plutôt que de polémiquer sur les parks modulaires ou non..BOUGER VOUS..simplement auprès de vos mairies, faites vous entendre, et proposer des choses plutôt que de chialer comme tous bons français plaintifs..beaucoup de superbes parks sont issus de démarches associatives et de collectifs entreprenants (cf Brusk en Belgique, ou burnside skatepark à Portland..la bifurk a marseille..etc..) SO RIDE THE BEST AND Fxxx THE REST ERIC – WOOD STRUCTURE SKATEPARK – EX-RIDERLAND SKATPARK INDOOR http://www.charpente-bois-merlot.com/Sous%20page%20skatepark.htm

*

Julien a écrit le 08/12/2008 à 11:48 :
o

A monsieur le Maire (Jean Michel). L’idée est peut-être d’arreter de vouloir faire des sjateparks et profiter de la rénovation d’une place publique en y intégrant la problématique skateboard. On peut faire de belles choses s’intégrant au paysage de votre commune qui soit pratiquables et solides. Vous verrez ainsi les économies importantes d’un tel type de projet. Cela peut également quelque peu animer votre bourg… c’est vrai. Peut-être que la solution pour les petites communes est donc de ne pas chercher à tout prix à implanter un skatepark mais bien de travailler sur le mobilier urbain et l’agencement des places publiques. Enfin, il est déplorable de constater que de nombreuses communes voisines les unes des autres ont sensiblement les mêmes installations modulaires. Le meilleur moyen pour les petites communes est de se rassembler (com com) pour concevoir un vrai bon skatepark (l’union ne fait-il pas la force..?) Monsieur le Maire, je suis à votre entière disposition pour aller plus loin sur ce sujet…

*

pour Jean-Michel a écrit le 08/12/2008 à 11:57 :
o

Monsieur, visitez notre site associatif, c’est gratuit: http://www.abcskatepark.com tout est chiffré et en image.

*

FM WS a écrit le 08/12/2008 à 14:40 :
o

ON PRENDS DE L EAU (3R) ; DU POUSSE MOUSSE (COMMERCIAUX BIDONS DE 50 ANS….) ET ON SE FAIT MOUSSER COMME DES DINGUES…… JO 2012…..SKATEPARK FREERIDERS….ROLLO BMX SKATE & TROTINETTES………ET VOITURE TELECOMMANDER…… DES BICROSSEURS QUI FABRIQUENT POUR DES SKATEURS: ???? VU LE PRIX DES VELOS…….VAUT MIEUX S’ENGRAISSER SUR LES SKATEURS………. SUPER LES BUDGETS MUNICIPAUX……..POURVUS QUE CA DURE VIVE LE FUN POUR LES FREERIDER…………. A+

*

1 parmis tant d’autre a écrit le 08/12/2008 à 14:52 :
o

Nous avons tous notre part de responsabilité dans le désastre des parks de merde. Qu’ils soient en bois, en metal ou en béton. Tant que nous ne dirons pas clairement aux municipaltés à qui elles doivent s’adresser pour être bien conseillées, elles continueront à ceder aux sirènes des commerciaux sans scrupules des 3R, Cardinaux, Traffic Way etc… Faire comprendre qu’un skatepark, ça doit pas être fait pour se débarrasser des jeunes un peu trop bruillant, mais qu’elles doivent les entreprendres comme elles le font avec un terrain de foot ou de basket, une place ou un square. L’intégrer au paysage de leurs villes, répondre aux attentes de leurs usagers et créer un lien entre les usagers et le voisinage. Leurs faire comprendre qu’un bon skatepark, c’est pas 1000 euros, c’est passer par une entreprise qui se dit « fun cool » et qui utilise un language Pseudo Djeuns. Comme pour tous, il faut se renseigner, demander à voir le travail de ces entreprises et contacter les maires des communes ayant fait appels à leur services pour juger concraitements de leur prestation. Avoir des réunions avec les usagers, demandé conseils aux usagers des structures voisines, aux gérants de skateparks Indoors. Parfois, les services communaux peuvent faire du très bons travails pour ce genre de projets si ils sont encadrés par Le Bon maitre-d’oeuvre. Une skateplaza conçu avec un architecte urbaniste peut devenir une place apprécié de tous. On doit arréter avec 1 park merdique dans chaque village, mais UN BON park dans chaque Communauté de Communes. Maitre en commun les moyens des communes, communautés de communes, départements et régions. Mais aussi le ministrère de la Jeunesse et des Sports. Rêvons d’un Skatepark Indoor comme Le Hangar à Nantes dans chaque Région de France et de Skatepark Outdoor correctement conçu dans chaque communauté de communes. Cher fabriquant de modulaire, diversiez vous, adaptez vous au marché et faite votre travail, répondez aux attentes de vos clients (indirect) les pratiquants (débutants ou experts) et informez les Responsables des Administrations Locales de ce qu’est un bon park et de ce que celà coutent réellement. Aujourd’hui, vous profitez du fait que les conseils municipaux se succèdent sans tenir compte des erreurs de leur prédécesseurs. Si vous souhaitez réellement changer l’image de « branleurs » et de « délinquants » qu’on nos ainées sur nous, faites votre boulots serieusement et nous ferons le notre : Rider vos parks !😉

*

Ellen O’Neal a écrit le 08/12/2008 à 15:46 :
o

Les références en Europe: Bologne-Malmö-Göteborg-Brixlegg-Anvers-Coutrai-Algorta-Leïoa-Hagen… Les références en France: Marseille (même si depuis les élèves ont dépassé le maître)

*

Stephfnar, du Collectif BRUSK a écrit le 08/12/2008 à 17:37 :
o

Ahahahahahah… Que dire de plus, après tout ce qui a déjà été publié?! Allez, encore une fois… « Mort au préfabriqué! » Qu’ils soient en béton, bois, métal, ces « skateparks modulaires » ne sont jamais intéressants… Comment tous ces chefs d’entreprises, représentants « officiels », et autres « professionnels » (pratiquants, clubs/fédérations, business, pub, cinéma, …) osent-ils réduire le skate à la simplicité d’un sport olympique? (mort à la compétition élitiste) Faut-il encore rappeler que le skate, c’est bien plus qu’un sport? Culture vaste et complexe? Activité artistico-sportive? Synonyme de toute une vie pour certains… Difficile à définir tout ça! Doit-on réellement la définir cette chose? En tout cas, ce n’est pas en faisant des 540° qu’on y arrivera. Un fait est cependant clair, depuis plus de trente années, cette discipline n’évolue que grâce à l’amour, la créativité que transpirent chaque jour ses pratiquants… et sûrement pas grâce au monde des affaires et de la conformité! Comment la créativité du skate et du skater pourrait-elle encore se développer dans des infrastructures spécialisées où tout n’est régit que par des standards? Le préfabriqué tue l’essence-même du skate! Que faire pour s’assurer qu’un projet de skatepark ne fasse pas un flop? Comment expliquer que certains « bons » skateparks soient aussi désertés par les skaters? Faut-il choisir le meilleur constructeur pour avoir LA garantie du succès? Pffff, ils sont tous les meilleurs lorsqu’on lit leur pub. Ne devrait-on pas simplement bruler les catalogues et devis en ligne, impliquer les futurs utilisateurs dans tous les processus de conception et d’élaboration de la piste? Au fond, ce sont les seuls à pouvoir déterminer leurs désirs et besoins… Il ne faudrait pas omettre que les « meilleurs » skateparks sont probablement ceux construits en D.I.Y. (Do It Yourself). Pourquoi? À mon avis, c’est parce que ceux-ci ont une vraie âme et une dimension humaine que les skateparks « professionnels » n’auront jamais! Les skaters locaux ayant construit eux-mêmes leur infrastructure, s’approprient alors l’endroit, le respectent, l’entretiennent, l’améliorent, le font vivre (événements en tout genres, initiations à la pratique du skate). Allez, venez faire un tour en Belgique, le nouvel Eldorado du skatepark en béton… Ayant participé de près ou de loin à tous ces skateparks, on pourra sans aucun problème vous faire une visite guidée pour pas un bal. Stay poor, stay pure! http://www.brusk.be

4 Réponses to “Faut arreter le délire : park « en plastique »”

  1. Jay Says:

    Vivant a proximité de la belgique j’ai pris l’habitude de passer la frontière pour aller skater a Wevelgem (Zumiez).

    Leur park est une vraie référence, l’ambiance est sympa même si c’est du côté flamand (pas toujours agréable).

    Pourtant il y a un park couvert dans ma ville (Carvin) MAIS il n’est ouvert que 3 après midi par semaine (en tout ça fait 6 heures par semaine) et en plus de ça, les élus de ma ville ont eu la bonté d’esprit de mettre 2 rampes immenses résultat personne n’y va dessus, même un skater confirmé ne se lancera pas sur la « Vert ».

    En plus de ça le reste du park est pas super bien pensé et la personne qui la gère (le gardien) n’a rien a voir avec le skate (c’est un agent municipal) et en plus de ça le park n’est pas ouvert aux BMX et ils faut remplir certaines conditions (casques et protections obligatoires).

    C’est déjà mieux que rien me direz vous mais l’idée d’aller skater aux horaires d’ouverture du truc me donne des démangeaisons (rien que pour vous donner une idée le dimanche c’est ouvert que de 9h à 11h si ma mémoire est bonne).

    Résultat je continue a skater dans la rue comme je l’ai toujours fait.

  2. Marie Says:

    Le plastique ça casse j’emmerde ce site de merde que je haie plus que tout bande de salope sans couille ! =)

  3. Un RIDER Says:

    Beaucoup de mots et de maux ici ….
    D’un coté les défenseurs du bétons qui s’appuient sur du concret tels que les parks de marseille, d’amiens, de courtrai, de melun qui font référence en france.
    Et de l’autre, la cause du modulaire avec ses avantages et ses inconvénients.
    Je pratique le roller en park depuis 13 ans (je ne suis donc pas prépubert…), j’ai eu l’occasion de rider dans de nombreux parks de toutes sortes en france et en europe (modulaires structures métal+revêtements synthétiques, modulaires structures métal+revêtements métal, structures et revêtements bois, béton).
    Il n’y a aucun park parfait.
    Il y en a de très bons comme de très mauvais.

    -Commençons par le béton.
    C’est vrai qu’on ne verra jamais une plaque se soulever, une vis ressortir ou etre aussi bruyant qu’un module métal/synthétique mais en revanche une chute se fait particulièrement bien sentir, on y voit aussi des coppings mal posés qui, en roller, n’ont alors aucune utilité…sans compter l’absence de modularité(extention,transformation), qui joue un rôle essentiel dans un park.
    Pour exemple, un rail du park de melun s’est déscellé du sol.
    Il a été simplement retiré laissant deux « jolis » trous sur le sol.
    Dois-je parler du prix??

    -Les modules métal/synthétiques et métal/métal.
    Souvent petits car ce sont les premiers prix des catalogues et que les mairies s’imaginent mal investir dans du gros ou alors plus tard mais cela n’arrive que très rarement…
    Les rayons de courbes sont parfois inadaptés,les plaques de jonctions au sol sont souvent abimées en peu de temps et marquent le sol (dommage si on veut déplacer le module car le sol n’est plus lisse).
    Bruyant, cela va sans dire….
    Glissant lorsque l’air se charge en humidité….
    Les modules métal/métal ont en plus cette « faculté » d’imprimer les réceptions des nombreux passages de riders…transformant un plaque lisse en mini champ de bosses…

    -Les modules en bois.
    Souvent décrits comme les mieux adaptés grace entre autre à l’élasticité du bois en cas de chute, un niveau sonore moyen, et une modularité aisée.
    Mais le bois est ce qui se fait de moins résistant, offrant parfois à ses adeptes quelques échardes…
    Possibilité de faire un feu aussi…

    Faites aussi la différence entre parks avec accès libre non payant et les parks couverts payant.

    Enfin sachez que l’essentiel d’un park se trouve dans sa taille, sa finition, son entretien, sa modularité et l’intégration sur son site (accèssibilité, point d’eau,…).

  4. Sports des Villes Says:

    L’analyse de « Un rider » que je pense reconnaitre dans le style d’criture est assez pertinente. Mais… pourquoi alors continuer à faire en sorte que les plus petites communes disposent d’un skatepark. Mieux vaut alors travailler sur l’implantation d’un petit spot de curb qui suffira largement… et du coup pour pas cher.
    ce qui me gène c’est le soi disant avantage de modularité des skateparks modulaires… Vous en connaissez beaucoup vous des parks modulaires qui « évoluent »? Donc autant directement faire quelque chose d’original que l’on ne retrouve pas dans la commune située à 15 km.
    Parceque du modulaire soi disant modulable que l’on voit tous les 15 km pour moi ce n’est pas la solution. Peut-être que le changement on peut aller le chercher dans les villes voisines ou plus éloignées (les voyages ne forment-ils pas la jeunesse? Enfin, pourquoi concevoir les choses comme si le skatepark ne pouvait évoluer qu’en étant refait sur le même espace? Un skatepark qui marche, qui est attractif, peut être agrandi non?
    Ah aussi, pour vraiment finir un exemple assez récent montre qu’il est tout à fait possible de modifier un skatepark en béton pour un prix somme toute raisonnable (cf Skatepark de Hyeres par Constructo). Et par rapport à la dégradation de la barre de melun, il y a les garenties décennales pour ça, après, c’est donc au constructeur de ce skatepark en béton de faire son boulot et de respecter ses engagements, encore faut-il que la Ville de Melun soit au courant de ce problème. Au passage, une barre qui s’arrache d’un module ça fait aussi des trous…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :